Les partenaires

La liste des contributeurs directe à ce projet est déjà longue....

La dream team de coach’s qui m'a poussé à faire ce dont j'étais incapable quelques jours avant..., des intervenants externes qui ont ajouté leurs petites graines d’expérience..., et des co-campeurs extra qui m’ont soufflé un paquet (ou plutôt un bocal 😉) de bonnes idées.
  
 
  

Les accompagnateurs de projets locaux et éco-responsables : merci à Sarah, la magicienne des plans financiers et des simulations Excel!

  

  

 

 

Formations, conseils, réseautage, le Salon du Vrac…Un point d'ancrage indispensable pour avancer dans la bonne direction.

  

L’ épicerie vrac de Caroline et Hélène, dans mon quartier. Un assortiment top qualité (plus de 900 produits d'alimentation et droguerie!),  et toujours hyper disponibles pour des bons conseils.  Si vous habitez le quartier Saint-Job, vosu pouvez même  leur déposer vos récipients le matin et venir les reprendre plus tard remplis...service VIP !  www.vracetcompagnie.be

  

 

Marie est incollable sur les bocaux, le recyclage, le nettoyage, les couvercles, les étiquettes....On va transformer le monde ensemble. Enfin si j’arrive à la rattraper, elle a déjà une bonne longueur d’avance ! www.lempoteuse.be

  

Anaïs sait tout faire à partir de cartons de récupération.  Ses caisses à compartiments pour transporter les bocaux m’ont changé la vie ! www.lescartonsdanais.be

  

Enrique et Romain et Nathalie, des conseillers en économie circulaire hyper compétents pour passer au crible tous les processus opérationnels, et débordants d'idées pour tourner en rond ! 

 

 

Ségolène a le don naturel de savoir mettre ensemble plusieurs choses (de récup) et les faire paraître comme neuves et hyper tendance !   Elle est architecte d'intérieur spécialisée dans le durable,  et ça c'est primordial parce que quand son intérieur est soigné et beau on s'y sent mieux. Qui a dit que le durable doit être rafistolé?   

 

Florence: l'épicière déjantée du ZottePot à Uccle, sans qui l'aventure OmonbopO v2.0, rebaptisée bocally,  n'aurait pas pu continuer.